1 x 1 x 1
laboratoire de création


 
  actualités  
ANATOMIE D'UN TERRITOIRE 2007 QUEBEC

 
 
1x1x1
publications
prix
contact
 
                   
anatomie d'un territoire: image 1 0f 4 thumb   anatomie d'un territoire: image 2 0f 4 thumb   anatomie d'un territoire: image 3 0f 4 thumb          
                   
                   
                   

participants emmanuelle champagne, laurie gosselin, olivier vallerand

Réfléchir à la rencontre de l’homme avec un paysage, une histoire, c'est aussi faire l’analyse, décomposer l’anatomie de ce territoire. Le jardin que nous proposons est ainsi inspiré de l’idée que chaque rencontre se déroule en étapes, chaque paysage se compose à partir d'éléments simples et fondamentaux.
Notre proposition se construit à l’intérieur d’une peau banale, artificialisée, protégeant des « organes » tout en questionnant le rapport entre naturel et artificiel. Cette peau uniforme, une pelouse artificielle verte tranchée par un parcours aux teintes jaunes, évoque à la fois les banlieues modernes et l’aseptisation d’une salle d’opération. Les quatre organes, lieux étroits et confinés, proposent des représentations d’expériences qui invitent à s’enfoncer pour rencontrer des éléments du territoire et entrer en contact avec d’autres visiteurs. Comme une rencontre chaque fois nouvelle où l’on doit passer par-dessus ses peurs et se lancer dans l’inconnu, chaque organe est développé de façon à ce que le visiteur soit surpris, déstabilisé, doive comprendre où il se trouve et doive apprivoiser et réagir à cette expérience nouvelle.

Les quatre expériences thématiques actualisent subtilement notre réflexion sur le territoire, la rencontre et les éléments identificateurs de Québec, laissant cependant aussi la possibilité d’une perception du jardin comme un parcours de surprises, de découvertes et de rencontres.Un premier espace invite à l’approche graduelle, à l’apprivoisement de l’expérience, à une acclimatation à la situation nouvelle. Ensuite vient la réflexion sur soi-même, la compréhension de ses propres réactions avant d'approcher l’autre. L’expérience se poursuit par la pleine découverte de l’autre, l’ouverture au monde, la prise de conscience d'une culture environnante, d'une globalité virtuelle et d'opinions divergentes. La rencontre peut ensuite se terminer par une plongée au cœur de l’invisible, du mystère, un retour aux profondeurs, aux racines.